Maboo – Love Poem For KukuKadoo

PYONG!
0

You pyonged “Maboo – Love Poem For KukuKadoo”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

Les matins chez Pierre je me planche, affamé
Attendant l'ouverture de tes yeux amandes

Vers midi, on se mange
Jeûner/déjeuner avec toi m'est égal
C'est toi qui me nourrit

Les après-midi, quand je te dirige
Vers le lit de digestion
N'aie pas peur de ma manière sauvage, ma chérie


Sucer tes lèvres concombrées
Est un plaisir pantothénique

Physiquement, tu es saine. Mon corps te devient

Moralement , tu m'inspires le désir d'être -
Pour la première fois - un homme

Protecteur et Bon Avocat (BA)

La Raison m'incite à ne pas laisser ma tête -
Comme un faible prèvert -
Sur tes seins petits potimarrons

Les soirées artichauts
Sur l'île univers

Prennent l'air numineux

Je suis content de manger la queue, les déchets, et -
Si tu m'en permets -
On partage le cœur

Edit the description to add:

  • Historical context: the work's place in history, how it was received
  • A summary of the work's overall themes (example: "Here, Byron evokes the classic struggle between virtue and temptation...")
  • A description of the work's overall style and tone
This text has been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.