Gerard de Nerval – El Desdichado

PYONG!
0

You pyonged “Gerard de Nerval – El Desdichado”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

El Desdichado (1865)

Je suis le ténébreux,- le Veuf, - l'inconsolé,
Le Prince d'Aquitaine à la tour abolie:
Ma seule étoile est morte, et mon luth constellé
Porte le soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le Pampre à la rose s'allie.

Suis-je Amour ou Phoebus ?.... Lusignan ou Biron?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine;
J'ai rêvé dans la grotte où nage la Sirène...

Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron:
Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.

Edit the description to add:

  • Historical context: the work's place in history, how it was received
  • A summary of the work's overall themes (example: "Here, Byron evokes the classic struggle between virtue and temptation...")
  • A description of the work's overall style and tone
This text has been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.